Publicité

Pologne : Tusk "prêt" à libéraliser l'avortement et veut l'accès libre pour la pilule du lendemain

Le gouvernement polonais a approuvé, mercredi, un projet de loi ouvrant l'accès libre à la "pilule du lendemain" que le gouvernement populiste nationaliste précédent avait sévèrement limité, a annoncé le Premier ministre Donald Tusk. Il a par ailleurs déclaré être prêt à déposer une proposition de loi libéralisant l'avortement.

Promesse bientôt tenue ? Le Premier ministre polonais Donald Tusk a annoncé, mercredi 24 janvier, conformément à ses promesses électorales, qu’il était prêt à déposer au Parlement une proposition de loi libéralisant l'avortement dans ce pays où le droit à l'IVG compte parmi les plus restrictifs d'Europe.

Le nouveau gouvernement polonais a déjà approuvé mercredi un projet de loi ouvrant l'accès libre à la "pilule du lendemain".

Les deux procédures médicales avaient été strictement limitées par le gouvernement populiste nationaliste précédent.

La Coalition civique (KO) qui est le parti centriste dirigé par Donald Tusk est "prêt à déposer dans les prochaines heures" un texte autorisant "l'avortement légal et sécurisé jusqu'à la 12e semaine de la grossesse", a déclaré le Premier ministre lors d'une conférence de presse.

À lire aussiLe retour de Donald Tusk en Pologne : "Un dialogue apaisé va pouvoir s’ouvrir avec Bruxelles"


Lire la suite sur FRANCE 24

Lire aussi:
Le retour de Donald Tusk en Pologne : "Un dialogue apaisé va pouvoir s’ouvrir avec Bruxelles"
Avortement en Pologne : une manifestante risque jusqu'à huit ans de prison
Face au recul du droit à l'avortement en Pologne, une mobilisation sans précédent