La Pologne et la République tchèque vont protéger l'espace aérien slovaque

La République tchèque et la Pologne garderont l'espace aérien de la Slovaquie voisine, alors que ce pays membre de l'OTAN fait ses adieux à ses MiG-29 de fabrication russe, a annoncé samedi le ministère slovaque de la Défense.

Un accord sur la protection de l'espace aérien slovaque par les forces aériennes tchèques et polonaises a été signé samedi par le ministre slovaque de la Défense Jaroslav Nad, avec ses homologues tchèque Jana Cernochova et polonais Mariusz Blaszczak.

Les F-16 américains pour remplacer les Mig-29 russes

"L'accord entrera en vigueur le 1er septembre, lorsque les avions de chasse MiG-29 slovaques seront immobilisés", a déclaré la porte-parole du ministère de la Défense, Martina Koval Kakascikova, dans un communiqué.

Plus tôt, le ministère a annoncé qu'il mettrait hors service les MiG car leur maintenance était devenue très coûteuse et que le personnel russe quittait progressivement la Slovaquie.

En avril, le Premier ministre slovaque Eduard Heger avait déclaré que son pays pourrait envoyer les MiG-29 en Ukraine, mais aucun détail n'avait été donné.

Le 14 août, M. Nad a démenti les informations selon lesquelles la Slovaquie aurait déjà remis ces appareils à l'Ukraine, ajoutant qu'aucune décision finale n'avait encore été prise.

La République tchèque et la Pologne protégeront l'espace aérien slovaque jusqu'à ce que des avions de chasse F-16 américains soient fournis à la Slovaquie pour remplacer les MiG-29. Leur achat a été conclu en 2018 et la livraison est prévue en 2024.

La Pologne importe pour près de 6 milliards d'euros d'armes sud-coréennes

En parallèle la Pologne a signé vendredi avec la Corée du sud des contrats d'armement pour un montant de près de 6 milliards d'euros. 180 tanks K2 et plus de 200 obusiers K9 vont être fournis par deux entreprises sud-coréennes. Des militaires polonais se rendront à Seoul en octobre pour se familiariser avec l'équipement.

Depuis l'invasion de l'Ukraine par la Russie, la Pologne a augmenté ses importations d'armes. D'après l'agence de presse Reuters, cette transaction serait l'une des plus importantes jamais opérées par la Corée du sud en matière d'armement.