La Pologne réclame 1 300 milliards d'euros à l'Allemagne au titre de réparations de guerre

© Pawel Wodzynski/East News/SIPA

La Pologne a estimé jeudi le coût financier des pertes de la Seconde Guerre mondiale à 1 300 milliards d'euros, le président du parti au pouvoir déclarant qu'il allait « demander à l'Allemagne de négocier ces réparations ». Une requête rejetée immédiatement par l'Allemagne.

`Près de 80 ans après la fin de la Seconde Guerre mondiale, la Pologne a réclamé jeudi son dû à l'Allemagne qui l'avait envahi puis occupé pendant plusieurs années. Un préjudice estimé selon le gouvernement polonais à 1 300 milliards d'euros. Mais quelques heures après la formulation de cette requête, le porte-parole du ministère des Affaires étrangères allemand a réagi de façon très ferme en estimant que la question des réparations polonaises était « close ». Pour la Pologne, ce montant correspond en très grande majorité à « la compensation pour la mort de plus de 5,2 millions de citoyens polonais », a souligné Jaroslaw Kaczynski, chef du parti Droit et Justice (PiS) au pouvoir qui est également numéro 2 du gouvernement.

Berlin a déjà dit non à la Grèce

« Les Allemands ont envahi la Pologne et nous ont fait d'énormes dommages. L'occupation était incroyablement criminelle, incroyablement cruelle et a causé des effets qui, dans de nombreux cas, se poursuivent jusqu'à ce jour », a encore dit Jaroslaw Kaczynski.

Lire aussi - Varian Fry, Juste méconnu, a sauvé 2 500 personnes des griffes nazies, une série Netflix raconte son histoire

Jeudi, le porte-parole du ministère des Affaires étrangères allemand a rappelé la position de son pays : « La Pologne a renoncé à de nouvelles réparations il y a longtemps, en 1953, et a confirmé cette renonciation à plusieurs reprises. Il s'agit là d'une base essentielle pour l'ordre actuel de l'Europe. » Berlin a opposé les mêmes arguments aux dem...

Lire la suite sur LeJDD

VIDÉO - La Pologne commémore l'invasion nazie et réclame à Berlin 1 300 milliards d'euros de réparations