Pologne: de nouvelles restrictions entrent en vigueur face à la recrudescence des cas de Covid-19

·1 min de lecture

Les Polonais doivent respecter un confinement partiel qui commence ce samedi 7 novembre, face aux records de contamination enregistrés dans le pays : presque 28 000 nouveaux cas et 349 morts supplémentaires ces dernières 24 heures. Les musées, cinémas ou encore théâtres doivent fermer, ainsi que la plupart des magasins dans les centres commerciaux.

Avec notre correspondante à Varsovie, Sarah Bakaloglou

Devant les portes désormais fermées du Château royal à Varsovie, Agnieszka explique soutenir les mesures prises par le gouvernement. Mais pour la jeune Polonaise, cela reste insuffisant.

« Je voudrais un confinement total pour être honnête, car nous sommes dans une position très difficile. Ce qu’on fait pour l’instant, ce n’est pas assez, déclare-t-elle. Tôt ou tard, il n’y aura plus de lits à l'hôpital, et déjà maintenant, on voit que des gens doivent attendre cinq ou six heures dans des queues, dans des ambulances, avant d’être admis à l’hôpital. C’est dur, c’est dur. »

En Pologne, les témoignages de manque de respirateurs et de personnel médical se multiplient depuis plusieurs semaines. Mais pour Paulina, l’inquiétude est financière : pour cette jeune vendeuse, le confinement partiel vient empirer une situation économique déjà compliquée.

« C’est vraiment une mauvaise chose. Parce que j’ai une grand-mère, et vous savez si je gagne de l’argent, c’est pour elle. Et en ce moment, je ne travaille déjà que le weekend, c’est très difficile », s’indigne-t-elle.

Le Premier ministre polonais a pourtant prévenu : si la situation ne s’améliore pas dans les prochains jours, un confinement bien plus sévère sera décrété.

À lire aussi : Covid-19: l’OMS met en garde contre une explosion de la pandémie en Europe