Pologne : des milliers de manifestants défendent l'appartenance à l'UE

·2 min de lecture

Les Polonais étaient appelés à manifester après une décision du Tribunal constitutionnel remettant en cause la primauté du droit européen sur le droit national, qui pourrait marquer un premier pas vers un "Polexit".

Ils sont descendus en nombre dans les rues. Des dizaines de milliers de Polonais ont manifesté, dimanche 10 octobre, pour défendre l’appartenance de leur pays à l’Union européenne (UE) après la décision, vendredi, du Tribunal constitutionnel polonais contestant la primauté du droit européen sur le droit national.

Cette décision pourrait marquer un premier pas vers une sortie de la Pologne de l’UE. C’est contre cette idée que les Polonais sont venus manifester dimanche, à l’appel du chef de l’opposition et ancien président du Conseil européen, Donald Tusk. Il avait appelé ses compatriotes à défiler pour "défendre une Pologne européenne". "Nous devons sauver la Pologne, personne ne le fera pour nous", a-t-il ajouté sur Twitter.

"Ce serait une tragédie de quitter l'UE"

"Des dizaines de milliers de personnes à Varsovie et dans plus de cent villes et villages en Pologne sont venues protester contre ce que ce gouvernement fait à notre patrie", a-t-il lancé dimanche à une foule immense brandissant des drapeaux bleus européens à Varsovie."Je suis ici car je crains que nous quittions l’UE. C’est très important, surtout pour ma petite-fille", a déclaré Elzbieta Morawska, 64 ans, qui défilait dans la capitale. "Le Royaume-Uni vient de quitter l’UE, et c’est une tragédie. Si la Pologne part maintenant, ce sera également une tragédie", estimait Aleksander Winiarski, 20 ans, qui étudie en Angleterre et manifestait également à Varsovie.

Des tensions entre Bruxelles et Varsovie

La Pologne et d...

Lire la suite sur Europe1

VIDÉO - Face à Varsovie, l'UE utilisera "tous les outils" pour préserver la primauté du droit européen :

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles