En Pologne, l'agroforesterie semble porter ses fruits

En Pologne, l'agroforesterie semble porter ses fruits

L'agroforesterie, connue et pratiquée par nos ancêtres, a récemment été reconnue par l'ONU comme l'innovation agricole la plus importante de l'UE au XXIe siècle. En Pologne, cette tendance est déjà visible, même si elle gagne du terrain lentement parmi les agriculteurs du pays.

Marcin Wójcik est expert en agroforesterie, d'après lui : "il s'agit de limiter ou de contrer le changement climatique et de renforcer la capacité de résilience de l'agriculture. Il faut absorber les gaz à effet de serre et protéger l'eau. En plantant des arbres, nous réduisons l'impact du vent, nous protégeons le sol d'un ensoleillement excessif et nous développons la biodiversité. L'objectif pour nous étant que l'eau s'infiltre mieux dans les sols".

On a tendance à penser que sacrifier l'espace agricole pour augmenter les plantations d'arbres réduira la production. Toutefois pour les experts et certains agriculteurs, ce n'est pas forcément le cas. Parmi eux, Andrzej Majerski, exploitant agricole, a décidé de combiner l'élevage de bovins avec un verger.

Au micro d'Euronews, il en explique les bénéfices. "Tout d'abord, les vaches ont de meilleures conditions de vie. Pendant la saison chaude et estivale, elles peuvent avoir de l'ombre. En plus de cela, l'herbe pousse mieux dans le verger et les vaches sont des sortes de 'tondeuses écologique'. Nous n'avons même plus besoin de tondre, il n'y a pas d'herbe à ramasser, et les bêtes fournissent de l'engrais".

"Revenu supplémentaire"

Finalement cet équilibre naturel fonctionne très bien et nous avons réussi à dégager un revenu supplémentaire

Les représentants des "Forêts d'État" soutiennent également l'agroforesterie. Des aides financières sont proposées aux agriculteurs qui prennent part au programme. "En offrant ces arbres à ceux qui se dirigeront vers l'agroforesterie, nous voudrions probablement promouvoir les arbres indigènes. Ces arbres seront un pilier de la diversité, ils favoriseront la présence d'oiseaux, d'insectes, de tout un ensemble de nature vivante", développe Rafal Zubkowicz, attaché de presse des Forêts de l'État.

"L'agroforesterie est une initiative qui prend du temps et dont les bénéfices ne se feront pas sentir tout de suite. Néanmoins, les experts ont bon espoir que cette innovation écologiquement cruciale prenne racine dans la communauté agricole", conclue Magdalena Chodownik journalistre pour Euronews à Varsovie.

Traduction : Valentine Hullin