Pologne: le gouvernement veut renforcer son service de renseignements

La Pologne craint les activités secrètes russes et biélorusses. Alors que Varsovie a révélé faire face à une menace croissante à l’approche des élections européennes, le pays veut être encore plus vigilant.

Avec notre correspondant à Varsovie, Martin Chabal

Le gouvernement polonais veut renforcer son service de renseignements. Il a annoncé vouloir débloquer près de 23 millions d’euros pour lutter contre les ingérences russes et biélorusses. Une menace de plus en plus forte, selon Varsovie, qui fait face à de nombreuses actions de sabotage, selon le Premier ministre Donald Tusk.

Redoubler de vigilance

Celui-ci a révélé que, lors des dernières semaines, son pays a contrecarré des tentatives d’actions de diversion ou d’incendies criminels. Selon le chef du gouvernement, la Pologne, mais aussi ses voisins européens, doivent redoubler de vigilance à l’approche des élections européennes. Un scrutin important, qui pourrait intéresser Moscou pour déstabiliser le continent.

Pour la Pologne, c’est aussi le contexte local actuel qui a poussé le gouvernement à débloquer des fonds. La semaine dernière, un juge polonais est parti se réfugier en Biélorussie et une enquête pour espionnage a été ouverte.

Série d'incendies majeurs

Parallèlement, la Pologne fait face à une série d’incendies majeurs, notamment d’un énorme centre commercial de Varsovie le week-end dernier. Et si rien n’indique que la Russie soit à l'origine de ces incendies, Varsovie veut rester vigilant et a tout de même ouvert une enquête.


Lire la suite sur RFI