Pologne: Le coronavirus identifié dans un élevage de visons transmissible à l'humain

·1 min de lecture

VARSOVIE (Reuters) - Une souche de coronavirus identifiée dans un élevage de visons dans le nord de la Pologne est transmissible à l'humain et inversement, a déclaré samedi le ministère de l'Agriculture.

L'identification de ce virus dans la région de Kartuzy fin janvier, une première en Pologne selon le ministère, a fait craindre un recours à des abattages de masse dans un secteur qui regroupe plus de 350 élevages dans le pays.

"Les données réunies par l'inspection vétérinaire et les expériences de l'an dernier au Danemark et aux Pays-Bas indiquent clairement qu'en Pologne aussi, ce virus peut passer du vison à l'homme et vice versa", a dit le ministère dans un communiqué.

Le Danemark a ordonné début novembre l'abattage de quelque 17 millions de visons après l'identification du coronavirus dans plusieurs centaines d'élevages et la découverte de variants du virus chez l'homme.

En août, les Pays-Bas avaient décidé la fermeture de plus de 100 élevages après plusieurs cas de COVID-19 chez des salariés du secteur.

Tous les visons de l'élevage de la région de Kartuzy dans lequel le coronavirus a été identifié vont être abattus, ont précisé les autorités polonaises.

(Alan Charlish, version française Marc Angrand)