Le Congrès juif mondial dénonce un rituel de Pâques "ouvertement antisémite" dans une ville de Pologne

franceinfo avec AFP
Des photos et des vidéos diffusées par des médias polonais montrent des habitants de Pruchnik en train de décapiter un mannequin doté de papillotes et d'un gros nez, censé représenter Judas.

Le Congrès juif mondial a condamné une ville polonaise dont les habitants ont repris, vendredi 19 avril, un ancien rite de Pâques en brûlant un mannequin censé représenter Judas, "fabriqué pour ressembler à la figure stéréotypée du juif". Des médias polonais ont diffusé des photos et des vidéos montrant des habitants de la petite ville de Pruchnik, dont des enfants, en train de battre à coups de bâton un mannequin doté de papillotes et d'un gros nez. Ils l'ont ensuite décapité avant d'y mettre le feu et de le jeter dans une rivière, selon ces médias.


Le vice-président du Congrès juif mondial, Robert Singer, a exprimé son "dégoût et [son] indignation devant cette nouvelle manifestation ouvertement antisémite", selon un communiqué diffusé dimanche. "Les juifs sont profondément inquiets de cet atroce renouveau de l'antisémitisme moyenâgeux qui a conduit à une violence et des souffrances inimaginables", a-t-il ajouté.

Un rituel abandonné depuis des décennies

Connu sous le nom de "jugement de Judas", ce rituel pascal remonte au XVIIIe siècle (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi