En Pologne, des commerçants bravent les restrictions sanitaires et rouvrent leurs portes

·1 min de lecture

Devant un restaurant de burgers de la ville de Katowice, dans le sud de la Pologne, une dizaine de personnes font la queue pour avoir une table. "On en avait marre de rester à la maison, on voulait vraiment sortir en allant dans un resto", déclare au micro d’Europe 1 une étudiante rencontrée dans la file d’attente. Sa camarade, ravie de sortir à nouveau, renchérit : "En plus on étudie en ligne, on n’a pas d’échanges avec l’extérieur." Signe du sentiment de lassitude, d’angoisse et parfois de révolte qui monte, nombreux sont ceux qui font le choix de braver les interdictions liées au Covid-19. Le mouvement a démarré mi-janvier dans les montagnes du sud du pays et souffle désormais dans tout le pays. Notre reporter de l'émission "Les Carnets du monde" s'est rendue sur place. 

>> A LIRE AUSSI - Coronavirus : suivez l'évolution de la situation dimanche 31 janvier

Des clients officiellement "testeurs de nourriture"

Fermé depuis fin octobre, ce restaurant a rouvert ses portes il y a dix jours. Ce soir-là, la salle est pleine et les serveurs débordés. Sur la table d’entrée sont posés du gel hydroalcoolique, un thermomètre… ainsi qu’un contrat distribué aux clients. Celui-ci stipule qu’ils sont employés comme "testeurs de nourriture", un stratagème inventé pour empêcher la police d’entrer sur les lieux, considérés comme un espace de travail.

"Les clients nous remercient d’avoir franchi le pas, et nous on les remercie de venir, c’est vraiment beau ! On reçoit beaucoup de soutien...


Lire la suite sur Europe1