La Pologne cherche à démontrer que Minsk aide des réfugiés et migrants à passer

AP - Michal Kosc

La Pologne présente de nouvelles preuves que la Biélorussie aide des réfugiés et migrants à traverser la frontière vers l'UE. Depuis maintenant un an, l'Union européenne accuse la Biélorussie de faire venir des personnes du Moyen-Orient, et de les inciter à traverser la frontière de l'UE. Vendredi 28 octobre, la Pologne a publié une vidéo où l’armée organiserait le franchissement de la frontière.

Avec notre correspondant à Varsovie, Martin Chabal

Sur la vidéo, on voit deux soldats biélorusses en uniforme entourés d'un groupe de migrants.

Selon les gardes-frontières, qui se basent sur les images captées par le puissant zoom du drone qui survolait la zone, les deux soldats seraient en train de renseigner une dizaine de personnes sur comment traverser la rivière frontalière au nord de la Pologne.

Avec la construction d'un mur anti-migrant polonais en juin dernier, la Biélorussie dirigerait maintenant ceux qui veulent se rendre en Europe vers les rivières, les zones humides ou les marécages à la frontière entre les deux pays.

Ce sont des routes dangereuses. En début de semaine, le corps d'un homme a été retrouvé dans la rivière par laquelle s'apprête à traverser le groupe de migrants que l'on voit sur cette nouvelle vidéo.

C'est une preuve de plus, selon eux, que le régime de Loukachenko orchestre l'arrivée de migrants en Europe. Et depuis quelques mois, il y a de plus en plus de personnes qui tentent de traverser la frontière chaque jour.


Lire la suite sur RFI