Pologne : au moins trois femmes décédées après un refus d’IVG

Une marche pour protester contre les restrictions au droit à l'avortement en Pologne organisée le 1er novembre 2020.  - Credit:Kamila Stepien / Le Pictorium / MAXPPP / Le Pictorium/Maxppp
Une marche pour protester contre les restrictions au droit à l'avortement en Pologne organisée le 1er novembre 2020. - Credit:Kamila Stepien / Le Pictorium / MAXPPP / Le Pictorium/Maxppp

Les importantes restrictions polonaises au droit à l’avortement décidées en janvier 2021 mettent des vies en danger, rapporte « Le Monde ».

Le 27 janvier 2021, un arrêt du Tribunal constitutionnel polonais actait la quasi-interdiction de l'interruption volontaire de grossesse en Pologne. En rendant illégal le recours à l'IVG en cas d'anomalie fœtale, la loi polonaise bannissait quasiment l'avortement, sauf en cas de viol, d'inceste et de mise en danger de la santé de la mère. Deux ans plus tard, constate Le Monde, cette nouvelle restriction a un impact désastreux sur la santé mentale de nombreuses femmes. Mais surtout, certaines femmes se voient refuser des IVG thérapeutiques, pourtant officiellement encore légales.

Depuis janvier 2021, au moins trois femmes qui auraient dû bénéficier d'une IVG thérapeutique sont décédées, décompte l'avocate Kamila Ferenc, directrice adjointe de la Fondation polonaise pour les femmes et pour la planification familiale (Federa). C'est le cas d'Izabela : cette trentenaire, mère de famille, est morte à l'hôpital en septembre 2021 des suites d'un choc septique. Les soignants ont refusé d'intervenir tant que le cœur du fœtus battait encore.

« Certains médecins ne se fient pas au texte de loi »

Pourtant, comme le rappelle Kamila Ferenc, « l'interruption de grossesse en cas de danger pour la vie de la mère est encore autorisée ». Mais « le fait de traiter l'avortement comme un crime à quelques rares exceptions près a conduit les médecins à croire qu'ils feraient mieux de s'abstenir d'en pratiquer ». Ainsi, « certains médecins ne se fient pas au texte de loi mais à ce qu [...] Lire la suite

VIDÉO - Loi anti-avortement en Pologne : "C'est très grave ce qu'il vient de se passer. C'est une atteinte énorme à la liberté des femmes"