Pologne : un activiste LGBT affiche l’homophobie sur des pancartes

En Pologne, l’homophobie s’affiche ouvertement. À Trzebieszow, un panneau indique en cinq langues que l’on entre dans une zone sans LGBT. En réalité, la pancarte est fictive, fabriquée par un activiste LGBT, qui reproduit à chaque fois les mêmes scènes : prendre des photos des membres de cette communauté devant l’inscription. Son but est de dénoncer les actions anti-LGBT prises par certaines communes. Près d'une centaine de collectivités anti-LGBT "Je me rends dans les municipalités avec ce panneau, ça permet de visualiser concrètement leur position envers les LGBT", explique Bartosz Staszewski. Ses actions lui ont valu en 2020 une violente campagne de presse par des médias proches du pouvoir. En Pologne, près d’une centaine de collectivités sont aujourd’hui des zones anti-LGBT. Aucune mesure contraignante n’est prise, mais les autorités locales peuvent, par exemple, refuser toute subvention à des associations pro-LGBT.