La pollution sonore met en péril l’équilibre des milieux marins

Le bruit généré par les activités humaines altère l’équilibre de la vie sous-marine, mettant en péril la survie d’espèces animales comme végétales. (image d'illustration)  - Credit:CHRISTOPH BURGSTEDT/SCIENCE PHOT / CBR / Science Photo Library via AFP
Le bruit généré par les activités humaines altère l’équilibre de la vie sous-marine, mettant en péril la survie d’espèces animales comme végétales. (image d'illustration) - Credit:CHRISTOPH BURGSTEDT/SCIENCE PHOT / CBR / Science Photo Library via AFP

C'est un fardeau de plus en plus difficile à contrôler pour les protecteurs des océans. Comme l'indique Le Monde, la pollution sonore générée par les activités humaines a des effets dévastateurs sur le mode de vie des espèces animales comme végétales dans les océans. Les conséquences du transport maritime, de la prospection sismique pétrolière et gazière, des activités militaires ou encore de la construction d'éoliennes en mer sur la vie sous-marine se développent sous différentes formes avec une hausse du stress pour les espèces, une altération du comportement, une perte d'audition mais aussi des changements fréquents d'habitats, décryptent nos confrères.

« C'est une agression constante », fustige Michel André, directeur du laboratoire d'applications bioacoustiques à l'université polytechnique de Barcelone. Les activités humaines en mer sont également la cause de la mort de nombreux animaux. « Il y a eu beaucoup d'observations d'échouages lors d'opérations de prospection pétrolière et d'exercices militaires », souligne le spécialiste. La pollution sonore a également généré une multiplication d'événements peu fréquents au siècle dernier. En atteste la présence récente de mammifères marins, un béluga et une orque, dans la Seine.

« Le constat que l'on fait désormais, c'est que tous les écosystèmes marins sont concernés », informe Michel André. Depuis le début des années 1970, les émissions sonores basses fréquences liées aux déplacements de bateaux ont été mul [...] Lire la suite