La pollution sonore affecte le développement cognitif des enfants, selon une étude

![CDATA[Shutterstock]]

Les enfants pourraient être sévèrement impactés par la pollution sonore, et encore plus à l’école. Des scientifiques de l’Institut de recherche ISGlobal de Barcelone ont mené une étude au sein d'une trentaine d'établissements scolaires de la capitale catalane et comprenant 2 680 écoliers âgés de 7 à 10 ans. Les résultats publiés ce 2 juin dans la revue Plos Medicine ont confirmé que le bruit de la circulation pouvait affecter négativement le développement cognitif des enfants.

Pendant l’équivalent de deux années scolaires, les chercheurs ont mesuré les sons (en décibels) dans 38 écoles de Barcelone grâce à un sonomètre, dans la rue de l’école, dans la cour et à l’intérieur des salles de classes. Le processus a été répété deux fois par semaine pendant des jours d’école sur une période de 12 mois (l’équivalent de deux années scolaires).

En parallèle, ils ont effectué des tests cognitifs sur les 2 680 enfants afin de mesurer deux aspects clés du développement cognitif : l’attention et la mémoire de travail. "Le premier fait référence au temps qu’il faut aux enfants pour réagir à un stimulus", indique le Pr María Foraster, auteure principale de l’étude, au quotidien El País.

Ne pas dépasser les 53 dB dans la journée

Et les résultats sont frappants. Après un an, le développement de ces deux capacités cognitives était relativement plus faible chez les enfants des deux sexes inscrits dans des écoles ou la pollution (...)

Lire la suite sur Topsante.com

Fracture du poignet : causes, diagnostic, traitement
Cancer de la prostate : faut-il arrêter de boire du lait ?
De l'ecstasy dans des bouteilles de champagne ? Non, ce n'est pas une blague
Cancer de la peau : un aliment courant augmente le risque de mélanome
Piqûres au GHB : symptômes, risques, nombre de plaintes en hausse… Que faire quand on croit s’être fait piquer ?

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles