Pollution de l'air en région parisienne : "L'État a commis plusieurs fautes", selon l'avocat de la famille tombée malade

franceinfo
Pour la première fois, la justice a reconnu une "faute" de l'État dans sa politique de luttre contre la pollution de l'air.

"L'État a commis plusieurs fautes, notamment celle de ne pas avoir pris des mesures efficaces contre la pollution de l'air", estime mardi 25 juin sur franceinfo Me François Lafforgue, avocat d'une mère et de sa fille, qui ont quitté leur logement en bordure du périphérique parisien pour des raisons de santé. Le tribunal administratif de Montreuil a reconnu une "faute" de l'État dans sa politique de lutte contre la pollution de l'air.

franceinfo : Cette décision fera date, selon vous ?

François Lafforgue : Oui, nécessairement. Aujourd'hui, il faut que l'État prenne ses responsabilités, et des mesures efficaces en matière de lutte contre la pollution de l'air. C'est une décision inédite, dans la mesure où la responsabilité de l'État est retenue pour des recours engagés par des victimes de la pollution de l'air. C'est la première fois. L'État a commis plusieurs fautes, notamment celle de ne pas avoir pris des mesures efficaces pour remédier aux dépassements des valeurs limites, donc pour lutter contre la pollution de l'air. C'est l'argument qui a été retenu par le tribunal. Par exemple, pendant toutes ces années, il y a eu très peu de mesures de circulation alternée. Elles portaient sur des plaques d'immatriculation impaires ou paires, c'est totalement inefficace dans la lutte contre la pollution de l'air. Aujourd'hui, on est davantage sur des mesures (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi