Pollution de l'air : l'Etat bientôt condamné à une lourde amende ?

·1 min de lecture

La France ne fait pas assez pour lutter contre la pollution de l'air. Et pour cela, elle pourrait payer une lourde amende. C'est ce qu'a estimé lundi le rapporteur public du Conseil d'Etat, recommandant à la plus haute juridiction administrative d'imposer au gouvernement le paiement de 10 millions d'euros. Il y a un an, le 10 juillet 2020, le Conseil d'Etat, jugeant que l'Etat n'avait pas respecté une précédente décision de juillet 2017, avait donné six mois au gouvernement pour durcir son dispositif contre la pollution de l'air, responsable de 40.000 décès prématurés par an dans le pays, sous peine d'une astreinte record de 10 millions d'euros par semestre.

A l'issue des six mois donnés pour agir fin janvier, la juridiction administrative a lancé une analyse des éléments fournis par le gouvernement et les requérants, notamment l'ONG Les Amis de la Terre, pour évaluer si les mesures nécessaires avaient été prises pour réduire les concentrations de dioxyde d'azote (NO2) et particules PM10 (diamètre inférieur ou égal à 10 microns) dans les huit zones géographiques concernées, dont Paris. Pour le rapporteur public, la réponse est non. "Les éléments montrent que les choses bougent (...) mais nous ne sommes pas dans une situation d'exécution même partielle" des précédentes décisions, a-t-il déclaré lors de l'audience, estimant "exclu" que le Conseil n'impose pas le paiement de l'astreinte.

>> A lire aussi - Pollution dans le métro : une plainte déposée contre la RATP

Ainsi, pour le (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Covid-19 : des touristes sans masque expulsés de Bali
Santé : les enfants se font prescrire trop de médicaments en France
Les 20 agglomérations les plus vaccinées de métropole... et les 20 les plus en retard
“Ils me trouvent infréquentable !” l’ex-ministre Corinne Lepage en colère après son exclusion de la primaire écologiste
La Belgique menace un projet de parc de 46 éoliennes au large de Dunkerque

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles