Pollution de l'air : causes et conséquences sur la santé

La pollution atmosphérique – ou pollution de l'air – est un véritable fléau. D'après un rapport publié ce mardi 14 juin par l'Energy Police Institute de l'université de Chicago, 97,3% de la population mondiale vit dans une zone où la pollution de l'air dépasse les niveaux recommandés par l'Organisation mondiale de la santé. Un chiffre en constante évolution : en 2014, l'OMS avait indiqué que 92 % de la population mondiale respirait un air ambiant trop pollué : la pollution atmosphérique était déjà particulièrement inquiétante en Asie (Chine, Inde...), en Afrique (Congo, Cameroun, Égypte...) et en Amérique du Sud (Pérou, Honduras...).

Pollution atmosphérique : de quoi parle-t-on exactement ? La qualité de l'air qui nous entoure peut être altérée par des substances polluantes, celles-ci pouvant être d'origine naturelle ou anthropique (comprendre : qui résultent de l'activité humaine). Au rayon des polluants de l'air ambiant, on peut notamment citer :

  • Les oxydes d'azote. Le monoxyde d'azote (NO) et le dioxyde d'azote (NO2) sont principalement émis par l'Homme – ce sont des "déchets" produits au quotidien par le chauffage, par la production d'électricité, par les moteurs des voitures, par certaines usines, par l'utilisation de certains engrais agricoles...

  • Le dioxyde de soufre (SO2). Parfois émis par la Nature (les volcans), ce polluant atmosphérique est surtout le résultat de la combustion des énergies fossiles (le fioul, le charbon, le

Lire la suite sur Topsante.com

Variole du singe : symptômes, transmission, 125 cas en France
Certificat Covid prolongé d'un an dans l'UE : que cela signifie-t-il ?
CHIFFRES COVID. Ce mercredi 15 juin en direct : annonces, chiffres en France
Que manger et que boire lorsqu'il fait (très) chaud ?
Insolation : que faire, symptômes, durée

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles