Pollution de l'air, eau potable, gestion des déchets… Six chiffres alarmants à retenir du rapport de l'ONU sur l'environnement

franceinfo
Les dégâts provoqués par l'activité humaine sur l'environnement et la biodiversité ont de lourdes conséquences pour l'humanité, en termes de santé notamment.

Un quart des morts prématurées et des maladies à travers le monde sont liées aux pollutions et aux atteintes à l'environnement causées par l'humain. C'est ce qu'a signalé l'ONU, mercredi 13 mars, dans un rapport sur l'état de la planète (PDF). Quelque 250 scientifiques de 70 pays ont travaillé pendant six ans, avec des centaines de sources de données pour évaluer l'impact de l'environnement sur une centaine de maladies et compiler une série d'urgences sanitaires. Que disent-ils ? Franceinfo vous résume six chiffres marquants.

La pollution fait 9 millions de morts

Les conditions environnementales sont responsables "d'environ 25% des morts et maladies mondiales", selon le rapport de l'ONU. Ce qui représente, pour l'année 2015, environ neuf millions de morts liées aux pollutions environnementales. En tête des nuisances, "la pollution de l'air extérieur et domestique, mais aussi celle de l'eau". Les effets sur la santé sont plus importants chez les personnes "vulnérables ou défavorisées du fait de leur âge (enfants et personnes âgées), de leur mauvais état de santé, de leur pauvreté et de leur origine ethnique".

"L'état général de l'environnement mondial n'a cessé de se détériorer" depuis 1997 date de la première édition du rapport Geo (Global Environment Outlook). Ceci "en dépit des efforts en matière de politique environnementale déployés dans l'ensemble des pays et des régions". Ces (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi