La pollution de l’air affecte plus les enfants pauvres que les autres

·2 min de lecture

Dans un rapport publié ce 14 octobre 2021, à l'occasion de la Journée nationale de la qualité de l'air, l’Unicef France et le Réseau Action Climat dénoncent les inégalités économiques entre enfants face à la pollution de l’air. Une affirmation qui s’appuie sur des études scientifiques originales.

INÉGALITÉS. Pauvres et malades. Dans l’Hexagone, 21% des enfants français vivent dans des foyers où les rentrées d’argent sont inférieures de 60% au revenu moyen national, ce qui correspond, selon l’INSEE, à la définition de la pauvreté. Et ces enfants-là ne sont pas seulement affectés par les inégalités sociales et économiques. Ils cumulent aussi une vulnérabilité devant la pollution de l’air plus importante que pour l’ensemble de leur classe d’âge. C’est ce que dénonce un rapport dévoilé ce 14 octobre par , collectif d’associations luttant contre le changement climatique et les pollutions atmosphériques, et la branche française du . Une triple peine donc qui incite les ONG à recommander des infléchissements profonds dans la conduite des politiques publiques de limitation de la pollution.

Lier les recherches sur les inégalités sociales et celles sur la santé et l’environnement, "c’est provoquer la rencontre de deux mondes très différents", résume Séverine Deguen, enseignante-chercheuse à. Les dommages sanitaires provoqués par les conditions précaires de vie, une mauvaise alimentation, la dégradation de logements surpeuplés, le manque d’espaces verts, la faiblesse de l’encadrement médical, etc. affectant les mères enceintes et les jeunes enfants lors de leur premier millier de jours d’existence sont bien décrits depuis plusieurs décennies. Les effets délétères de la pollution atmosphérique sur les jeunes enfants en général quelques soient leurs milieux, sont également bien connus. Ainsi, en France, 3 enfants sur 4 respirent un air pollué selon les normes de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) alors que leurs poumons sont en formation et que leur rythme de respiration est plus élevé que celui des adultes. . Mais rien ne permettait jusqu’à présent de relier pauvreté et pollution au sein de cette population. C’est chose faite.

En Europe, le lien entre pollution et modes de vie est un champ de recherche récent

Ce lien est étudié depuis environ trois décennies aux [...]

Lire la suite sur sciencesetavenir.fr

VIDÉO - Pollution de l'air: Paris au-dessus des nouveaux seuils recommandés par l'OMS

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles