Pollution à l'arsenic dans l'Aude : c'est "un Tchernobyl chimique", dénonce un ancien chercheur du CNRS

franceinfo

La pollution à l'arsenic qui touche 38 enfants dans l'Aude est un véritable "Tchernobyl chimique", a dénoncé sur franceinfo mercredi 14 août Frédéric Ogé, ancien chercheur du CNRS et spécialiste des sols pollués. Mardi, l'agence régionale de santé d'Occitanie a annoncé que ces 38 enfants présentaient des taux d'arsenic dans les urines supérieurs à la dose maximale autorisée. Au total, une centaine d'enfants ont été suivis régulièrement.

Les inondations qui ont touché le département en octobre 2018 ont pu provoquer des coulées d'arsenic, ce qui pourrait expliquer cette contamination. "Les pouvoirs publics se taisent", a dénoncé Frédéric Ogé.

franceinfo : Peut-on parler d'une catastrophe annoncée ?

Frédéric Ogé : Absolument. Nous avons des textes signés par des préfets après leur départ, depuis les années 1970 et même bien avant, qui expliquent que le passif environnemental est terrible. Déjà, le problème de la santé publique se posait. Après les terribles crues d'octobre 2018, nous avions averti qu'on allait avoir un problème. Tout le monde avait été averti, notamment par l'Association toxicologie chimie (ATC), qu'il fallait s'équiper de tenues de protection, porter des masques et des gants. Rien n'a été fait, on n'a pas informé la population et maintenant la catastrophe est là.

Cette ancienne (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi