Le politologue Jérôme Fourquet : « On ne peut écarter une victoire de Marine Le Pen en 2027 »

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
© RETMEN/SIPA
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Dans L’Archipel Français puis dans La France sous nos yeux, Jérôme Fourquet a diagnostiqué le basculement sociologique, culturel et électoral du pays. Il esquisse les perspectives qui s’offrent au RN.

Le score obtenu aux législatives par le Rassemblement national était-il prévisible ?
Toute élection recèle sa part d’incertitude. Ce scrutin faisait suite à l’élection présidentielle où Marine Le Pen avait atteint le score de 41,5% des voix au second tour, et au premier tour des législatives, les candidats du RN étaient en progression de 5 points par rapport à 2017. Le parti lepéniste était donc porté par une vraie dynamique. Mais des circonstances particulières se sont produites au second tour et elles ont considérablement modifié la donne. Du fait d’une part d’un anti-macronisme très ancré dans l’électorat de la Nupes et d’autre part, d’une hostilité à Mélenchon dans celui de la majorité présidentielle, les candidats frontistes ne se sont pas heurtés cette année au tir de barrage du front républicain, ce qui a mécaniquement fait grimper leur taux de victoires au second tour, dans des proportions inédites. En 2017, sur 104 duels entre En Marche et le RN, ce parti ne l’avait emporté que dans 7 circonscriptions. Cette année, sur 107 duels de ce type, le RN a gagné dans 53 circonscriptions… Pour parler comme le Président, les règles de la « grammaire » électorale ont manifestement changé.

Pourquoi dans les circonscriptions populaires vote-t-on plus volontiers RN que LFI ?
Il faut...


Lire la suite sur LeJDD

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles