Visé par une «main courante», Adrien Quatennens se met en retrait de ses fonctions à LFI

Le numéro deux de La France insoumise (LFI) Adrien Quatennens a annoncé ce dimanche 18 septembre qu'il se mettait « en retrait de sa fonction de coordinateur » du mouvement, après la révélation dans le Canard enchaîné du dépôt d'une « main courante » par son épouse.

Dans un communiqué sur Twitter, le député du Nord évoque « des disputes » depuis l'annonce par sa femme de sa volonté de divorcer, reconnaissant aussi lui avoir « donné une gifle », « dans un contexte d'extrême tension et d'agressivité mutuelle ». « J'ai profondément regretté ce geste » qui « ne s'est jamais reproduit », précise le député.

M. Quatennens admet également avoir « envoyé de trop nombreux messages » à son épouse « pour tenter de la convaincre que nos difficultés de couple pouvaient être dépassées ». « Je suis un homme de dialogue.(...) Je déteste la violence en général et spécialement envers les femmes », se défend-il, présentant « à nouveau (s)es excuses » à son épouse.

« Je suis responsable politiquement »

« Je pourrais faire le dos rond, minimiser les faits et attendre que la tempête passe », écrit encore M. Quatennens, dénonçant « des spéculations infamantes » à son sujet. « Mais parce que je suis responsable politiquement et que je tiens à l'exemplarité à laquelle je veux m'assigner et qui a toujours été ma ligne de conduite, j'en tire les conséquences politiques », poursuit-il, indiquant par conséquent se mettre « en retrait » de sa fonction de coordinateur, « pour protéger le mouvement, ses militants et toutes celles et ceux qui comptent beaucoup sur » lui.

(Avec AFP)


Lire la suite sur RFI