Politique : les partenaires sociaux réunis à Matignon

Pour le Premier ministre Jean Castex, les choses sérieuses commencent vendredi 17 juillet, avec autour de la table syndicats et patronat. La feuille de route est chargée. L'emploi d'abord, et notamment celui des jeunes. Alors que le gouvernement annonce la création de 300 000 contrats d'insertion, la CGT pointe une forme de précarisation. "Il faut des changements radicaux" "On parle d'insertion, c'est bien de mettre le pied à l'étrier pour les jeunes. Mais on construit sa vie avec un CDI. Si c'est deux ans d'insertion pour faire baisser les chiffres du chômage mais pour rester dans la précarité, et qu'au bout de deux ans, on retourne à Pole emploi, ce n'est pas comme cela que l'on construit une vie, il faut des changements radicaux", explique Philippe Martinez, secrétaire général de la CGT, au micro de RTL vendredi 17 juillet.