"La politique, c'est destructeur" : Nicolas Hulot revient sur son passage au gouvernement chez BFMTV

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Nicolas Hulot a fait un passage au sein du gouvernement d’Edouard Philippe dès 2017 alors qu'il avait refusé le ministère de l'Écologie sous Jacques Chirac, Nicolas Sarkozy ou encore François Hollande. En effet, il a été ministre de la Transition écologique solidaire avant de donner sa démission en septembre 2018. À l’approche de l’élection présidentielle dans quelques mois, la primaire des écologistes est pour bientôt mais Nicolas Hulot, invité de BFMTV, a confirmé qu’il n’en serait pas. Il a expliqué « En tant que président de ma fondation, je ne prends pas parti pour quoi que ce soit. Ce que je souhaite c’est que l’écologie soit le centre de gravité de la campagne. Aujourd’hui, certains partis pensent que le mot écologie est de la compromission ». Et ce n’est pas tout. Lors de son interview accordée à la chaîne d’information en continu, dans le cadre de la diffusion de son enquête Climat, l’apocalypse, Nicolas Hulot est revenu sur son passage au sein du gouvernement et en a fait un bilan bien amer.

À lire également

Un reconfinement dans les prochains mois ? Olivier Véran donne la tendance

« J’ai été aux manettes de commandes qui ne tiraient sur rien »

L’homme politique et écologiste de la première heure confie ... Lire la suite sur Télé 7 Jours

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles