Quelle politique pour une banque centrale face à des agents économiques qui prennent leurs désirs pour des réalités ?

Une étude récente que nous avons menée s'intéresse précisément à la manière dont la banque centrale devrait ajuster ses politiques de communication et de stabilisation pour tenir compte du fait que les prix sont fixés par des dirigeants d'entreprise trop confiants dans la qualité de leur information privée ou dans leur capacité de traiter l'information en général. Dans notre modèle, les dirigeants d'entreprise sont confrontés à un dilemme : soit ils acceptent des perspectives réalistes mais peu encourageantes ; soit ils surestiment la précision de l'information, ou leur capacité à la traiter, pour aboutir à l'espérance de meilleurs résultats, mais au risque de prendre des décisions trop opti...

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles