Politique agricole commune : la Commission européenne donne enfin son feu vert à la France

© MEHDI FEDOUACH / AFP

Il aura fallu plus de huit mois pour que Bruxelles valide le plan de la Politique agricole commune (PAC) français concernant la période 2023-2027. Le feu vert a été donné par la Commission européenne, selon l’AFP, alors que la nouvelle PAC doit s’appliquer dès le mois de janvier prochain. Validée l'an dernier par les États membres et le Parlement européen, cette nouvelle PAC est dotée d’un budget de 387 milliards d'euros jusqu'en 2027. C’est près d'un tiers du budget pluriannuel de l'Union européenne , avec en particulier 270 milliards d'aides directes aux agriculteurs.

Lire aussi - Qu'est-ce que la PAC, Politique agricole commune ?

Ces aides aux agriculteurs prendront la forme de primes, pour ceux qui participent à des programmes environnementaux plus exigeants, recourent à des techniques plus écologiques ou contribuent à améliorer le bien-être animal. Sur la période 2023-2027, les États devront consacrer en moyenne 25 % par an des paiements directs à ces « écorégimes ». Chaque pays devait transmettre son « plan stratégique national » à la Commission. Celle-ci devait vérifier la conformité avec l'esprit de la nouvelle PAC et avec la stratégie alimentaire « De la Ferme à la Fourchette », avec une baisse de 50 % des pesticides d'ici 2030 et un quart des terres réservées au bio.

Renforcement des exigences du label HVE

C’est dans ce cadre que la première mouture française avait été retoquée au mois d’avril, car jugée insuffisamment verte. Il avait été demandé à la France, premi...


Lire la suite sur LeJDD