"C Politique" : 50 ans après mai 68, Daniel Cohn-Bendit retrouve le CRS qu'il avait défié du regard

Puremedias
C Politique : 50 ans après mai 68, Daniel Cohn-Bendit retrouve le CRS qu'il avait défié du regard

On s'était dit rendez-vous dans 50 ans. Dimanche soir, Daniel Cohn-Bendit et Romain Goupil, deux figures emblématiques de Mai 1968, étaient invités de "C Politique" sur France 5 pour présenter leur documentaire "La Traversée", diffusé ce soir en prime time sur la chaîne. Dans ce dernier, ils s'interrogent sur la France d'aujourd'hui, un demi-siècle après la révolte étudiante et la grève générale. De nombreuses photos de cette période sont depuis entrées dans l'Histoire. Parmi elles, la photo montrant un Daniel Cohn-Bendit, leader de la grogne étudiante, l'air goguenard, soutenir le regard d'un CRS. Un portrait immortalisé par le photographe Gilles Caron le 6 mai 1968 devant la Sorbonne.

Mais "Dany le rouge" et le policier ne se sont jamais revus par la suite. Jusqu'à hier soir, où sur le plateau de "C Politique", le journaliste Karim Rissouli a réservé une petite surprise à l'homme politique en faisant venir sur le plateau le fameux CRS. Christian Le Padellec, âgé de 74 ans aujourd'hui, a été accueilli par un Daniel Cohn-Bendit visiblement surpris, mais ravi par cette rencontre. Pas d'étreinte entre les deux hommes, mais une petite tape amicale sur l'épaule de la part de l'ancien leader étudiant pour accueillir son ennemi d'hier. Christian Le Padellec, présenté à tort depuis des décennies comme un CRS, en a profité pour préciser qu'il était policier.

"Il a bien travaillé, c'est bien"

Karim Rissouli lui a demandé ce qu'il pensait du parcours de Daniel Cohn-Bendit. "Il a bien travaillé, c'est bien. Il a eu une belle carrière", a-t-il analysé. Le fonctionnaire à la retraite a confié que la photo n'avait rien changé à sa vie, contrairement à Daniel Cohn-Bendit qui, lui, a assuré : "Cette photo a marqué ma vie. C'est mon doctorat, après je n'ai plus eu besoin de faire des études !". La suite de l'échange, (...) ... Lire la suite sur Puremedias

Patrick Sébastien : Dans mon contrat, j'ai interdiction de dire du mal de France Télévisions
Mariage de Harry et Meghan : Les audiences des éditions spéciales
Nathalie (Koh-Lanta) : Ce faux collier d'immunité m'aura bien servi !
Audiences access : Demain nous appartient leader, Quotidien en petite forme, L'info du vrai faible avec Ferrari
Mariage de Harry et Meghan : Le dispositif complet des chaînes de télévision