Policiers visés dans le quartier de la Duchère à Lyon : une fusillade due à la concurrence entre dealers

·1 min de lecture

A Lyon, la bataille entre dealers pour le contrôle des points de vente de drogue serait à l'origine des tirs contre des policiers dans le quartier sensible de la Duchère, lundi dernier. Plusieurs détonations avaient déjà été entendues par les habitants de la barre Sakharov lors des jours précédents, ­autour d'un lieu de deal bien connu, laissant penser à une rivalité entre trafiquants. Le 20 septembre, au même endroit, un automobiliste avait été pris pour cible par le détenteur d'un fusil à pompe. Il avait dénoncé l'incident à la brigade anti­criminalité (BAC), dont l'intervention avait alors provoqué la saisie de cartouches de 9 mm.

Trois policiers visés par des tirs

Lundi dernier, le même service s'est rendu sur les lieux, après un appel indiquant une nouvelle fois la présence d'un inconnu armé. L'enquête ordonnée par le parquet de Lyon pour "tentative d'homicide volontaire sur personne dépositaire de l'autorité publique" semble confirmer que l'individu a ouvert le feu sur les trois policiers en civil. Un doute a un moment pesé sur la réalité de ce scénario. Car aucune douille n'avait été découverte à l'endroit où l'homme a tiré. Elles pourraient cependant avoir été ramassées par trois personnes désignées comme des "silhouettes" par un témoin de la scène, un policier appelé au secours de ses collègues visés. D'autres douilles ont aussi été retrouvées plus loin ainsi que des impacts de balle.

Lire aussi - Il découvre 50 kg de cocaïne par hasard et devient dealer : la descent...


Lire la suite sur LeJDD

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles