Les policiers inquiets face au manque de masques

Ils sont au contact, contrôlent des dizaines de personnes par jour et parfois à un mètre de distance, le tout sans masques. Dans la police, la polémique enfle, certains ne comprennent pas l'ordre donné de ne pas se protéger le visage. "Sur instruction, nous demandons à tous les effectifs employés sur le terrain de retirer les masques de protection", dévoile une agent de police anonymement. Castaner veut rassurer Dans un courrier envoyé au ministre e l'Intérieur, les syndicats exigent des masques soient mis à disposition des forces de police. Ils ont peur que le virus ne se propage au sein des forces de l'ordre. L'ultimatum est resté sans réponse. Christophe Castaner tente de rassurer les policiers et explique que ces masques ne sont utiles qu'en cas de contact direct avec des personnes contaminées "Je veux passer un message de confiance", dit-il. En Italie et en Espagne, tous en portent.