Policiers brûlés à Viry-Châtillon : 13 jeunes jugés devant les assises de l'Essonne

France 2

L'affaire avait profondément choqué, et provoqué un mouvement de colère sans précédent dans la police. Trois ans après l'attaque au cocktail molotov de deux voitures de police à Viry-Châtillon (Essonne), qui avaient occasionné de graves brûlures aux policiers pris au piège, 13 jeunes comparaissent à partir de mardi 15 octobre devant la cour d'assises des mineurs de l'Essonne pour tentative de meurtre. Le procès se tient à huis-clos, le verdict est attendu le 6 décembre.

Les faits remontent au 8 octobre 2016. Ce samedi après-midi, deux voitures de police sont postées en face de l'entrée principale de la Grande Borne, cité à cheval sur les communes de Grigny et Viry-Châtillon (Essonne), considérée comme l'une des plus difficiles d'Ile-de-France. Les policiers sont garés là pour "protéger" une caméra de surveillance prise pour cible par des jeunes à deux reprises les week-ends précédents.

Les accusés encourent la perpétuité

Vers 15 heures, une vingtaine de jeunes déboulent, habillés de noir de la tête au pied, le visage masqué, des pierres et des cocktails Molotov déjà allumés à la main. Ils entourent par l'arrière les voitures des policiers qui ne les voient pas arriver et n'ont pas le temps de démarrer. Ils brisent les (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi