Policiers brûlés à Viry-Châtillon : retour sur les faits

Le fait-divers avait choqué la plupart des forces de police. Le 8 octobre 2016, quatre policiers ont frôlé le pire à Viry-Châtillon en Essonne. La tension était vive dans la ville après l’installation d’une caméra pour surveiller un endroit où de nombreux vols avaient lieu. De passage, deux véhicules de police ont alors été attaqués à coups de pierres et de cocktails molotov par une vingtaine de personnes masquées. Les voitures ont pris feu mais, aidés par des habitants, les quatre policiers sont parvenus à s’en sortir. Ils ont été blessés, l’un d’entre eux a été grièvement brûlé. Une longue enquête À la suite de l’incident, l’enquête a été difficile pour retrouver la trace des responsables. Près d’un millier de personnes ont été interrogées mais la loi du silence s’est installée. Au final, 13 jeunes âgés de 19 à 24 ans sont suspectés de tentatives de meurtre. Ils se retrouvent devant la Cour d’assises samedi 17 avril. Le procès est très attendu par les forces de police qui avaient manifesté à l’époque pour dénoncer cette attaque.