Policiers blessés à Lyon : ce qu’il faut savoir sur l'expulsion d'un étranger annoncée par Darmanin sur Twitter

© PASCAL POCHARD-CASABIANCA / AFP

Deux policiers ont été agressés par une cinquantaine d’individus, mercredi soir à Lyon. Ils ont été pris à partie et blessés en tentant d’interpeller une personne suspectée de vol. A la suite de ce débordement, un homme d’origine étrangère a été brièvement interpellé, avant d’être mis « hors de cause » par la justice. Mais entre-temps, le ministre de l’Intérieur Gérald Darmanin avait publié un tweet annonçant l’expulsion du « délinquant étranger ».

Que s’est-il passé à Lyon ?

Les faits se sont déroulés mercredi soir aux alentours de 19 heures, dans le quartier de la Guillotière à Lyon. Sur une vidéo diffusée sur les réseaux sociaux, et notamment relayée par le site LyonMag , on aperçoit trois policiers en civil, un homme et deux femmes, recevoir des coups et des projectiles de la part de plusieurs dizaines de personnes juste devant l’entrée d’une supérette. Des barres de fer et du gaz lacrymogène auraient également été utilisés par certains individus.

Les policiers se sont retranchés à l’intérieur du magasin avant que des renforts ne viennent apaiser la situation. D’après les informations de LyonMag, les policiers auraient reçu entre deux et sept jours d’ITT à la suite de cette agression. La supérette aurait quant à elle subi de nombreux dégâts, notamment au niveau de sa façade.

Qui a été interpellé ?

Les policiers ont procédé samedi midi à l’interpellation d’un homme dans la rue, qu’ils suspectaient d’être l’auteur du vol. D’après les informations du Progrès, il s’agirait d...


Lire la suite sur LeJDD

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles