Policiers agressés à Cannes: aucun élément de radicalisation retrouvé lors de la perquisition

·1 min de lecture
Les quatre policiers agressés se trouvaient devant le commissariat de Cannes. - BFMTV
Les quatre policiers agressés se trouvaient devant le commissariat de Cannes. - BFMTV

Les investigations continuent après l'agression de quatre policiers de Cannes devant le commissariat de la ville. Le domicile de l'assaillant à Cannes a été perquisitionné dans la journée et "aucun élément de radicalisation ou d’adhésion à une organisation djihadiste" n'a été trouvé, affirme le parquet.

"Les premières investigations laissent apparaître, qu’une fois immobilisé au sol et interrogé par un policier sur le motif de son acte, l’individu aurait répondu : "pour le prophète'", déclare de parquet de Grasse dans un communiqué.

Enquête ouverte

Le parquet national anti-terroriste ne s'est pas saisi de l'enquête pour l'instant et "évalue l'opportunité de sa saisine". Une enquête a été ouverte pour tentative d'assassinat sur personne dépositaire de l'autorité publique. Les investigations ont été confiées à la police judiciaire de Nice.

Touché à deux reprises par les policiers se trouvant à l'arrière du véhicule, l'assaillant, totalement inconnu des services de renseignement, a été pris en charge par les secours et son pronostic vital n'est pas engagé. Il sera interrogé par les autorités "quand son état le permettra".

Article original publié sur BFMTV.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles