Un policier tue par balles à Paris un homme qui l'avait agressé à l'arme blanche

·2 min de lecture

Dimanche à Paris, un policier a tué par balles un homme qui l'avait agressé à l'arme blanche. 

Un policier a tué par balles, dimanche dans le XVIIIe arrondissement de Paris, un homme qui l'avait agressé avec un couteau, a appris l'AFP auprès de la police, qui n'évoque à ce stade aucune motivation religieuse ou terroriste à l'agression.

Le policier a tiré avec son arme de service sur cet homme alors que, pris en chasse, ce dernier s'était retourné pour lui donner des coups de couteau, à l'angle de la rue Boinod et de la rue des Poissonniers, a-t-on indiqué de source policière. La police n'évoque à ce stade "aucune notion de propos religieux ou terroristes" prononcés au moment de l'agression.

"Les investigations sont confiées à l'IGPN"

"Les circonstances exactes des faits sont à préciser, une enquête est ouverte, les investigations sont confiées à l'IGPN" (la "police des polices"), a indiqué à l'AFP le parquet de Paris, dont un magistrat se rend sur place.

Vers 11h00, rue des Amiraux alors qu'il surveillait devant un immeuble les vélos de collègues en intervention pour un différend familial, le policier a été pris à partie par l'agresseur présumé, dont l'âge n'a pas été précisé, a indiqué la source policière. Ce dernier l'a ensuite menacé avec une arme blanche avant de prendre la fuite. C'est lors de cette poursuite que le policier a fait usage de son arme quand l'homme se retournait pour lui donner des coups de couteau, a-t-on poursuivi de même source.

Sur place, les pompiers ont prodigué à l'individu un massage cardiaque, sans parvenir le ranimer, a-t-on appris auprès d'eux.


Retrouvez cet article sur Paris Match