Un policier soupçonné d’avoir blessé une de ses collègues en lui faisant une clé d’étranglement, deux enquêtes ouvertes

franceinfo, Aurélien Accart, David Di Giacomo

Un fonctionnaire de la police aux frontières est soupçonné d’avoir blessé une policière de l’unité nationale d’escorte, de soutien et d’intervention (Unesi) lors d'une patrouille commune dans un TER en direction de la gare de Lyon, en l’immobilisant et en lui serrant le cou, a appris vendredi 26 juin franceinfo de sources concordantes vendredi, confirmant une information du journal Le Parisien. Une enquête judiciaire a été ouverte par le parquet de Bobigny et une autre enquête, administrative, est en cours et menée par l’IGPN. En attendant ses conclusions, le policier mis en cause a été désarmé et n’est plus en contact avec le public.

Les faits se sont produits vendredi dernier, dans un TER, lors d'une mission de patrouille à laquelle participaient plusieurs agents issus de services différents. Au retour, deux policiers de l’Unesi s’installent à l’avant du train, à l’écart des voyageurs, et sont rejoints par deux collègues de la police aux frontières d’Orly. La discussion s’engage, les policiers parlent de leur travail et des techniques permettant de maîtriser un individu, en plein débat national sur ces (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi