Policier abattu: pour la maire d'Avignon, "jamais on n'avait atteint un tel degré de violence"

·1 min de lecture
La maire d'Avignon Cécile Helle. - BFMTV
La maire d'Avignon Cécile Helle. - BFMTV

Ce fut un "choc" pour la maire socialiste d'Avignon, Cécile Helle, d'apprendre qu'un policier de sa ville avait été violemment abattu mercredi lors d'une opération anti-drogue. Interrogée ce jeudi par BFMTV, l'édile a exprimé sa grande "tristesse" et tiré la sonnette d'alarme sur la situation critique à laquelle se trouvent actuellement confrontées, selon elle, les forces de l'ordre.

"Même si à Avignon, il y a des faits délictueux qui se passent, jamais on avait atteint un tel degré de violence", assure Cécile Helle, rappelant qu'il s'agit d'un "policier national qui a été froidement abattu".

"C'est beaucoup de tristesse", dit-elle. Et d'ajouter avoir voulu "témoigner de cette tristesse dès hier soir en accompagnant" le ministre de l'Intérieur, Gérald Darmanin, au commissariat de police d'Avignon. Elle a exprimé sa solidarité auprès des collègues du policier, "mais aussi à l'ensemble des policiers nationaux qui étaient réunis hier soir au commissariat de police d'Avignon".

Gérald Darmanin se rendra à nouveau au commissariat de la ville en fin de matinée ce jeudi, à 11 heures.

Article original publié sur BFMTV.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles