Policière tuée à Rambouillet: sécurité renforcée devant les commissariats et gendarmeries

M.D.
·1 min de lecture
Des policiers bloquent une rue de Rambouillet (France) après le meurtre d'une fonctionnaire de police le 23 avril 2021 - Bertrand GUAY © 2019 AFP
Des policiers bloquent une rue de Rambouillet (France) après le meurtre d'une fonctionnaire de police le 23 avril 2021 - Bertrand GUAY © 2019 AFP

Gérald Darmanin a demandé ce vendredi aux préfets de renforcer la sécurité aux abords des commissariats et des brigades de gendarmerie après l'attaque à Rambouillet (Yvelines) où un homme a tué une fonctionnaire de police.

Les préfets sont enjoints de "renforcer la vigilance et les mesures de sécurité dans et aux abords des commissariats de police et brigades de gendarmerie, notamment s'agissant des accueils", dans un télégramme envoyé par le cabinet du ministre de l'Intérieur et consulté par l'AFP et BFMTV.

"Il conviendra également de renouveler aux fonctionnaires de police et aux militaires de la gendarmerie les consignes d'attention à observer pour leur propre protection, dans l'exercice de leurs missions mais également en dehors du service", peut-on également lire dans ces consignes.

Le télégramme du ministère de l'Intérieur rappelle par ailleurs que l'ensemble du territoire est placé au niveau "sécurité renforcée - risque attentat". Les préfets sont également appelés à s'assurer "que les mesures de protection sont effectivement et durablement en place, notamment dans les lieux ouverts au public et les lieux de culte".

Article original publié sur BFMTV.com