Policière poignardée : contre l'islamisme, Valls veut mettre en place "tous les outils nécessaires"

·1 min de lecture

Face à la menace terroriste, quelle réponse la République peut-elle apporter ? Au lendemain de l'attaque au commissariat de Rambouillet et la mort d'une fonctionnaire de police, poignardée, Manuel Valls rappelle sur Europe 1 que la lutte contre l'islamisme et le terrorisme sera "l'affaire d'une génération". "Nous faisons face à une guerre qui sera longue", prévient l'ancien Premier ministre, qui appelle à mettre en place "tous les outils nécessaires". 

DÉCRYPTAGE - Policière poignardée à Rambouillet : ce que l'on sait du profil de l'assaillant

"Nous avons beaucoup d'outils pour lutter contre le terrorisme", rappelle Manuel Valls, qui insiste néanmoins sur la menace que représente l'idéologie islamiste, qui "est ancrée dans notre société". 

Revenant sur le meurtre de la fonctionnaire de police, l'ex-député de l'Essonne rappelle que "l'idéologie islamiste cible tous les symboles de la République, et en premier lieu les policiers". Ces policiers, ajoute-t-il, "nous devons les chérir, nous devons les protéger", estime Manuel Valls. Aussi, "la première chose à faire est de soutenir les forces de l'ordre".

"Une guerre de longue haleine"

"Il faut protéger les policiers par le discours, les moyens, le renforcement des moyens de sécurité", insiste l'invité d'Europe 1, mettant l'accent sur la surveillance. "Il ne faut pas avoir peur d'utiliser tous les moyens que nous donnent les techniques de communication, de traçage, pour surveiller au plus près tous les individus qui peuvent b...


Lire la suite sur Europe1