Policière attaquée au couteau près de Nantes : l'agresseur était fiché pour radicalisation

·1 min de lecture

Une policière a été attaquée au couteau vendredi 28 mai au matin à La Chapelle près de Nantes. L'agresseur est mort durant son interpellation par la police, après avoir ouvert le feu sur les forces de l'ordre.

Un homme est mort et deux gendarmes ont été blessés vendredi 28 mai après l'agression d'une policière municipale grièvement blessée au couteau à La Chapelle-sur-Erdre, près de Nantes. L'agresseur est mort durant son interpellation, après un échange de coups de feu durant lequel deux gendarmes ont été blessés, notamment à la main et au bras, selon l'AFP. Un troisième gendarme se trouve en état de choc. " Les gendarmes ont neutralisé l'individu suspecté de l'agression au couteau de la policière municipale de la Chapelle-sur-Erdre ", a confirmé sur Twitter le ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin. L'homme a succombé à ses blessures.L'assaillant était fiché pour radicalisation, selon Gérald Darmanin. " Cet individu Français né en France, une quarantaine d'années, est connu des services de police, sortait de prison et en 2016 il avait été signalé pour une pratique rigoriste de l'islam pour radicalisation et ainsi inscrit au fichier FSPRT " (Fichier de traitement des signalements pour la prévention de la radicalisation à caractère terroriste NDLR), a-t-il dit, précisant que l'assaillant " avait agressé " les gendarmes " en tirant sur eux ", lesquels " ont riposté ".Les Gendarmes ont neutralisé l’individu suspecté de l’agression au couteau de la policière...

Lire la suite sur Marianne

A lire aussi

Députée poussée au sol par un policier : la France Insoumise réclame "des poursuites"

La députée insoumise Bénédicte Taurine poussée au sol par un policier lors d'une manifestation

Manifestation de policiers : Darmanin porte plainte contre Pulvar au nom de son ministère

Nice : une manifestation de policiers accusée d'avoir été organisée par la mairie

" Le problème, c’est la justice ! " : une colère noire à la manif des policiers à Paris

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles