Policière agressée au couteau : que sait-on du suspect, mort après son interpellation ?

·1 min de lecture

Les faits se sont produits vendredi, à La Chapelle-sur-Erdre, au nord de Nantes. Vers 10 heures, un homme a agressé au couteau une policière municipale, avant de prendre la fuite avec l'arme de sa victime. Interpellé et touché par les tirs de gendarmes en début d'après-midi, le suspect est mort des suites de ses blessures. Son profil, qui mêle radicalisation et profil psychiatrique instable, est au cœur d'une enquête qui ne fait que commencer.

Selon les informations d'Europe 1, le suspect était connu pour radicalisation et avait été libéré de prison il y a quelques semaines. De source proche du dossier, il avait été écroué le 9 mars 2013. Cet individu, de nationalité française, "purgeait principalement une peine de huit ans d‘emprisonnement prononcée par la cour d’assises du Nord le 7 octobre 2015".

Pratique rigoriste de l'islam

D’après nos informations, sa radicalisation avait été remarquée par l’administration pénitentiaire à partir de 2016. Il avait été placé à l’isolement des autres détenus, avait une pratique rigoriste de l’islam et avait un vocabulaire propre aux personnes radicalisées. Il était fiché au FSPRT, le fichier des signalements pour la prévention de la radicalisation à caractère terroriste.

À côté de sa radicalisation, l’administration pénitentiaire avait également signalé "la vulnérabilité psychologique du suspect, tendance schizophrène, avec des phases délirantes au cours desquelles il fait état de sa grande religiosité". 

Suivi socio-judiciaire mis en place

S...


Lire la suite sur Europe1