La police turque disperse une marche des Fiertés à Istanbul

·1 min de lecture
LA POLICE TURQUE DISPERSE UNE MARCHE DES FIERTÉS À ISTANBUL

ISTANBUL (Reuters) - La police turque a fait usage samedi de gaz lacrymogène pour disperser une foule qui s'était rassemblée pour une marche des Fiertés dans le centre d'Istanbul et a interpellé des personnes souhaitant participer à l'événement interdit par les autorités locales.

Des images filmées par Reuters TV ont montré des policiers anti-émeute poussant et traînant des personnes, dont certaines brandissaient des drapeaux arc-en-ciel alors qu'elles se rassemblaient pour participer à la marche.

Environ vingt personnes, dont un photojournaliste, ont été arrêtées, selon les médias.

Ces dernières années, les autorités turques ont interdit à plusieurs reprises les manifestations LGBT.

La Turquie est depuis longtemps candidate à l'adhésion à l'Union européenne, mais son processus d'adhésion stagne depuis des années en raison de tensions sur diverses questions, notamment les droits de l'Homme.

Une majorité de dirigeants de l'Union européenne s'est engagée jeudi à poursuivre le combat contre les discriminations à l'égard des LGBTQIA (personnes lesbiennes, gays, bisexuelles, trans, queers, intersexes et asexuelles) après l'adoption d'un texte en Hongrie jugé contraire aux valeurs du bloc.

Le Parlement hongrois a approuvé la semaine dernière un projet de loi interdisant "la représentation et la promotion d'identités de genre différentes du sexe à la naissance, du changement de sexe et de l'homosexualité" auprès des personnes de moins de 18 ans.

(Reportage Mehmet Emin Caliskan, Umit Bektas et Dilara Senkaya, version française Matthieu Protard)

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles