« La police tue » : Philippe Poutou maintient ses propos malgré la plainte de Gérald Darmanin

·1 min de lecture
Gérald Darmanin, ministre de l'Intérieur, a porté plainte contre Philippe Poutou pour ses propos sur les violences policières.
Gérald Darmanin, ministre de l'Intérieur, a porté plainte contre Philippe Poutou pour ses propos sur les violences policières.

D?après Philippe Poutou, au micro de France Info ce mercredi, « une quinzaine de jeunes sont tués par la police annuellement ». Au lendemain de l?interview du conseiller municipal de Bordeaux, Gérald Darmanin a répliqué, en déposant une plainte contre ces propos « insultants et indignes d?un élu de la République ». « Au nom du ministère, et pour défendre l?honneur de tous les policiers, je dépose plainte », a indiqué le ministre de l?Intérieur sur son compte Twitter.

La plainte sera déposée pour « injure publique », a précisé son entourage à l?Agence France-Presse. « La police tue, évidemment la police tue », avait affirmé Philippe Poutou sur France Info dans la soirée. Avant d?énumérer : « Steve [Maia Caniço] à Nantes, à Marseille pendant une manif des Gilets jaunes, une dame qui fermait ses volets, Rémi Fraisse il y a quelques années? Il faudrait voir les chiffres précisément, mais dans les quartiers populaires, c?est une quinzaine de jeunes qui sont tués par la police annuellement. »

À LIRE AUSSIDébat Darmanin-Pécresse : « On ne peut pas mentir aux Français »

Poutou maintien ses propos

Face à cette polémique, le candidat NPA a renchéri mercredi soir sur BFMTV en accusant sur le ministre de l'Intérieur de donner le feu vert à la police pour frapper : « Il y a une volonté politique du gouvernement de frapper; de frapper les manifestants, de frapper les jeunes dans les quartiers, parce qu'il y a une volonté politique de dévier le problème » et éviter de pa [...] Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles