Nouveau suicide dans la police, le 21e depuis le début de l'année

·1 min de lecture
Recueillement de policiers après le suicide d'un collègue, en avril 2019 à Montpellier (Photo by SYLVAIN THOMAS / AFP)
Recueillement de policiers après le suicide d'un collègue, en avril 2019 à Montpellier (Photo by SYLVAIN THOMAS / AFP)

Un policier affecté à la CRS 52 de Sancerre (Cher) s’est donné la mort avec son arme de service ce mercredi soir. C’est le quatrième suicide en moins de deux semaines dans les rangs de la police.

Entre manifestations, épidémie et contestations sur fond d’accusations de violences policières, les forces de l’ordre sont sous tension depuis quelques mois. Y a-t-il un lien entre ses conditions de travail et son passage à l’acte fatal ? L’enquête le dira. En attendant, ce policier qui s’est donné la mort avec son arme de service, ce mercredi dans le Cher, vient s’ajouter à la trop longue liste des suicides dans la police.

Des chiffres inquiétants

Le gardien de la paix était âgé d’une quarantaine d’années et père de deux enfants, indique Actu17. Le drame s’ajoute à une longue liste de 20 précédents suicides depuis le 1er janvier, dont trois lors des 11 derniers jours. En 2019, selon les chiffres officiels, 59 policiers se sont donnés la mort. Une cellule de soutien psychologique disponible a été mise en place par le ministère de l’Intérieur pour les forces de l’ordre. Elle est joignable au 0805 230 405.