La police nationale se réorganise pour se concentrer sur les "missions essentielles" et répondre au défi du coronavirus dans la durée

franceinfo

La police nationale va se réorganiser ce week-end pour assurer "les missions essentielles" en pleine crise sanitaire du coronavirus et créer une réserve de personnels, selon une note interne de la Direction générale de la Police nationale que franceinfo a pu consulter vendredi 20 mars.

>> Suivez les dernières informations sur le confinement et l'épidémie de coronavirus dans notre direct

L’objectif de cette réorganisation est "le maintien massif des policiers en action pour appliquer" notamment "le dispositif de confinement" durant l’épidémie de coronavirus. Pour cela, la DGPN envisage "la mutualisation de tous les moyens humains" dans la police et la création d’une réserve de personnels. Dans un souci d’efficacité, la DGPN veut concentrer tous ces moyens humains "sur les missions fondamentales et incompressibles tout en mettant en réserve un volant de personnels confinés aptes à remplacer à tout moment les agents indisponibles".

Tous les personnels disponibles concernés

La mise en place de cette réorganisation de crise doit débuter samedi 21 mars et se terminer lundi 23 mars pour s’inscrire, ensuite, dans la durée. Cette stratégie de mutualisation concerne tous les personnels disponibles dans la sécurité publique : les policiers, les adjoints de sécurité, la police technique et scientifique et les personnels administratifs notamment. Les agents de la police judiciaire et de la police des frontières pourront aussi être en renfort de façon (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi