Sécurité : ce qu’il faut retenir des annonces de Macron à Nice

·1 min de lecture
Emmanuel Macron est en déplacement à Nice, lundi 10 janvier, sur le thème de la sécurité.

Présence policière, harcèlement de rue, cyberpatrouilleurs… En déplacement à Nice, le chef de l’État a multiplié les annonces au sujet de la sécurité.

Emmanuel Macron s'empare d'un thème incontournable de la campagne présidentielle, souvent mis en avant par la droite : la sécurité. C'est le sujet de sa visite à Nice, lundi 10 janvier, en présence de plusieurs élus et d'associations. Et il a déjà lancé de premières annonces : le chef de l'État souhaite « doubler les policiers sur le terrain d'ici à 2030 ». Comment ? En supprimant notamment les tâches annexes et en procédant à des réorganisations. Cette mesure viendra compléter la création de 10 000 postes dans les forces de l'ordre depuis le début du mandat macroniste.

En septembre, à Roubaix, lors d'un déplacement sur ce thème, le chef de l'État avait déjà évoqué ce doublement des effectifs sur la voie publique. Il a expliqué lundi que, pour parvenir à cet objectif au cours des cinq prochaines années, la loi d'orientation et de programmation du ministère de l'Intérieur (Lopmi) mettrait « un terme aux tâches indues », comme la garde des bâtiments publics, le transfert des détenus, la police des audiences, etc. Au total, cela devrait permettre de dégager « 3 500 policiers et gendarmes » pour les mettre sur la voie publique.

Du changement aux contrôles aux frontières

En outre, Emmanuel Macron a annoncé une accélération du dégagement des policiers et gendarmes des tâches administratives. « Il n'y aura plus, a-t-il dit, à compter de 2023 un seul de ces personnels actifs dans les fonctions de contrôle administratif à nos frontières ou de gestion des centres de ré [...] 

Lire la suite

VIDÉO - Présidentielle: bataille entre Macron et la droite autour de la sécurité

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles