Darmanin porte plainte contre Pulvar après ses propos sur la police

·Journaliste au HuffPost
·2 min de lecture
Gérald Darmanin à l'Assemblée nationale, le 15 septembre 2020, Paris (Photo: CHARLES PLATIAU via REUTERS)
Gérald Darmanin à l'Assemblée nationale, le 15 septembre 2020, Paris (Photo: CHARLES PLATIAU via REUTERS)

JUSTICE - Des déclarations qui ne passent pas pour le ministre de l’Intérieur. Ce dimanche 23 mai sur Twitter, Gérald Darmanin a annoncé qu’il portait plainte au nom de son ministère, contre Audrey Pulvar, tête de liste PS pour les régionales en Île-de-France, après des déclarations sur les policiers.

“Les propos de Madame Pulvar dépassent le simple cadre d’une campagne électorale et viennent profondément diffamer la police de la République. Je porte plainte au nom du ministère de l’Intérieur”, écrit Gérald Darmanin sur le réseau social.

Il s’agit d’une plainte pour “diffamation”, a précisé à l’AFP l’entourage du ministre, lui-même candidat aux régionales dans les Hauts-de-France et aux départementales dans le Nord.

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

“Une image qui pour moi était assez glaçante”

Le ministre n’a pas précisé dans un premier temps quels propos étaient visés exactement.

Interrogée ce samedi sur franceinfo, Audrey Pulvar avait jugé que la manifestation de policiers qui s’est déroulée mardi dernier en présence de Gérald Darmanin notamment, était un rassemblement particulièrement inquiétant.

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

Une manifestation “soutenue par l’extrême droite, à laquelle participe un ministre de l’Intérieur, qui marche sur l’Assemblée nationale pour faire pression sur les députés en train d’examiner un texte de loi concernant la justice, c’est une image qui pour moi était assez glaçante”, avait-elle d’abord déclaré, tout en reconnaissant que les policiers sont “des cibles” et “plusieurs fois...

Cet article a été initialement publié sur Le HuffPost et a été actualisé.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles