La police britannique à la recherche de la mère de trois bébés abandonnés à Londres depuis 2017

La police britannique recherche la mère de trois nourrissons, deux filles et un garçon, abandonnés dans la rue à Londres dans des circonstances similaires en 2017, 2019 et 2024 (DIDIER PALLAGES)
La police britannique recherche la mère de trois nourrissons, deux filles et un garçon, abandonnés dans la rue à Londres dans des circonstances similaires en 2017, 2019 et 2024 (DIDIER PALLAGES)

La police britannique a annoncé mardi rechercher la mère de trois nourrissons, deux filles et un garçon, abandonnés dans la rue à Londres dans des circonstances similaires en 2017, 2019 et 2024.

"Notre travail se concentre sur la recherche de la mère et sur la manière de la soutenir", a déclaré l'inspecteur Jamie Humm dans un communiqué.

Les abandons d'enfants sont extrêmement rares à Londres, un triple abandon encore plus. Le lien de parenté entre les trois nourrissons a été rendu public mardi.

Ils ont été abandonnés peu après leur naissance dans l'est de Londres, et retrouvés enroulés dans une serviette et placés dans un sac de courses.

La police de Londres, qui a diffusé des photos de deux des bébés, a lancé un appel pour que toute personne ayant des informations se signale.

"Nous avons travaillé 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7 pour identifier les parents, jusqu'à présent sans succès", a expliqué l'inspecteur.

Le dernier des bébés, une petite fille, a été retrouvé par une personne promenant son chien le soir du 18 janvier dans le quartier de Newham, dans l'est de Londres. Il faisait alors -4°C degrés. Elle avait encore son cordon ombilical et était probablement née moins d'une heure avant.

La police avait alors estimé "très probable" que la petite Elsa (prénom donné par l'hôpital qui l'a prise en charge) soit née après une "grossesse cachée".

Un test ADN a révélé qu'elle avait un frère et une soeur, également abandonnés.

Le petit garçon, qui a été appelé Harry, avait été découvert en septembre 2017 dans un parc. Il a depuis été adopté.

Sa soeur, identifiée sous le prénom Roman, a été retrouvée un soir glacial de janvier 2019. Le bébé, enveloppé dans une serviette blanche et placé dans un sac de courses, se trouvait près d'un banc dans un parc de jeu pour enfants. Une femme promenant son chien a été alertée par des bruits qui provenaient du sac.

Une juge du tribunal des affaires familiales a autorisé lundi les médias à fait état du lien familial entre les nourrissons alors que la communication sur ce genre de dossier est habituellement soumise à de sévères restrictions. Les documents judiciaires donnent comme seule précision physique qu'"ils sont noirs".

"L'abandon d'un bébé dans ce pays est un événement très, très inhabituel", a souligné la juge Carol Atkinson lors d'une audience.

"Il est extrêmement important que les gens sachent qu'il existe une mère et un père qui ont ressenti le besoin d'abandonner leurs enfants de cette manière, à trois reprises", a ajouté la juge.

ctx/bd/ybl