La police aura bientôt accès en priorité aux réseaux 4G

Les forces de l'ordre vont recevoir de nouveaux équipements pour communiquer plus efficacement (illustration).
Les forces de l'ordre vont recevoir de nouveaux équipements pour communiquer plus efficacement (illustration).

Les prochains smartphones de la police pourront se connecter aux réseaux mobiles des opérateurs privés lors d’événements spécifiques, note « Le Parisien ».

Vers une modernisation des moyens de communication de la police et de la gendarmerie. Les forces de l'ordre devront recevoir prochainement près de 200 000 appareils du fabricant français Crosscall afin de fluidifier les échanges entre les unités, rapportent nos confrères du Parisien. Et il y a urgence. L'Infrastructure nationale partageable des transmissions (INPT), qui sert de réseau de radiocommunication entre toutes les unités d'intervention et les services d'urgences, a atteint ses limites. Mis en service en 1994, ce réseau radio numérique chiffré ne permet pas l'envoi de lourds fichiers tels que des photos ou des vidéos.

Les anciennes radios UHF et les premiers smartphones (des Xperia de la marque Sony) des forces de l'ordre seront remplacés par des Core X4 et des tablettes sous des versions sécurisées d'Android. Une mise à jour permise dans le cadre du programme Réseau Radio du Futur. Et ces changements auront des incidences dans la vie quotidienne des usagers des réseaux mobiles.

Priorité en cas d'événements sportifs

En effet, le nouvel équipement n'utilisera plus, comme c'était alors le cas, les réseaux radio hertziens publics, mais les réseaux 3G et 4G des opérateurs privés. Selon une newsletter de la Police nationale que Le Parisien a pu consulter, cet accord prévoit « un accès prioritaire, allant jusqu'à une préemption du réseau en cas de saturation ». Les autorités ont prévu plusieurs cas de figure où ce mécanisme pourra se déclencher : un sinistr [...] Lire la suite

VIDÉO - Entre 250 et 300 pédocriminels français commandent et visionnent des viols d'enfants sur le darknet

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles