Police Academy (Salto) : pourquoi cette saga sur les flics est restée culte ?

·1 min de lecture

Parce que c'est drôle de se marrer avec la marée chausséeSorti en 1984, Police Academy a vite acquis un statut culte, au point de la lancer une saga qui compte pas moins de sept épisodes, de plus ou moins bonne qualité il faut l'avouer. Revoir ces aspirants flics et leurs mille bêtises a aujourd'hui quelque chose d'exutoire en ces temps où les forces de police sont souvent au coeur d'une actualité bien sombre. Pour reprendre une formule consacrée, on ne rit pas des hommes (et femmes) en uniforme, mais AVEC les hommes et femmes en uniformes. La meilleure façon de créer une proximité et un vrai attachement.

George Gaynes (Police Academy) est mort à 98 ans (VIDEO)

Parce que c'est gentiment cochonFeux la rubrique Le petit cochon dans un célèbre magazine de cinéma a dû se frotter les mains avec les Police Academy. Réalisé par Hugh Wilson, le premier film n'a rien à envier aux fameux ZAZ (Zucker, Abrahms, Zucker, le trio à la base de Y a-t-il un pilote dans l'avion ? et des Y a-t-il un flic...), qui n'étaient pas les derniers à glisser quelques saillies grivoises dans leurs films. Entre une leçon de self défense aux arguments très convaincant et l'hilarante séquence du mateur des douches des filles, c'est un festival, très caractéristique d'un certain humour des années 80. Pas sûr qu'il serait encore possible de refaire les mêmes coups (bas) de nos jours !

Parce que les personnages sont géniauxPolice Academy, c'est surtout et avant tout une bande de bras cassés qui intègre la police (...)

Lire la suite sur le site de Télé-Loisirs

Disney+ : les nouveautés de la semaine du 28 mai au 3 juin 2021
NTM : les nouvelles photos de Suprêmes, le biopic du célèbre groupe de rap, sont bluffantes !
Netflix : les nouveautés de la semaine du 28 mai au 3 juin
Les nouvelles aventures d'Aladin (W9) : le film a t-il vraiment été tourné dans le désert ? (VIDEO)
En mai fais ce qu'il te plaît (France 3) : souvenirs personnels, tournage, retrouvailles... Les anecdotes du film de Christian Carion